96e (Avr 2005) – Femmes dans les griffes des aigles, Les filières albanaises de la prostitution

96ème Conférence/déjeuner-débat

Femmes dans les griffes des aigles, Les filières albanaises de la prostitution

Conférencier : Hermine Bokhorst,
journaliste indépendante

Vendredi 8 avril 2005


96ème conférence/déjeuner-débat sur la prostitution, suivi à lire

Femmes dans les griffes des aigles, Les filières albanaises de la prostitution

Collection La Noria, Editions Labor ISBN 2-8040-1761-3

L’auteur, Hermine Bokhorst est journaliste indépendante principalement pour le journal Le Soir spécialisée dans les reportages de terrain et les sujets proches de l’humain. Passionnée par son métier, elle aime raconter pour faire comprendre. Depuis 1991, elle est assistante chargée d’exercices en Journalisme à l’Université libre de Bruxelles.

Selon Libération, la Belgique est devenue « la vitrine de la mafia albanaise ». Les filles sont recrutées en Albanie par de gentils fiancés qui, une fois la frontière franchie, se transforment en violents macs. D’autres sont leurrées par de fausses promesses d’emploi, directement enlevées ou encore vendues par leurs parents. Il y a aussi celles qui savent ce qu’elles vont faire mais qui sont loin d’imaginer les conditions très dures dans lesquelles elles vont « travailler ».

Reléguées au rang de « marchandise », les filles, de plus en plus jeunes, sont parfois vendues plusieurs fois. Une estimation des ONG affirme que 30 000 Albanaises se prostituent en dehors de leur pays (en Belgique, France, Italie …). Mais les macs albanais achètent aussi des filles moldaves, roumaines, bulgares, …

Advertisements