120e (Mai 2009) – Aïcha, pas Joséphine ou Comment réconcilier deux univers ?

120ème Conférence/déjeuner-débat

Aïcha, pas Joséphine ou Comment réconcilier deux univers ?

Conférencier : Mina Oualdlhadj,
Philologue, Coordinatrice de projets sociaux en milieu multiculturel

Vendredi 15 mai 2009


120ème conférence/déjeuner-débat sur l’immigration et l’intégration sociale, suivi à lire

Ti t’appelles Aïcha, pas Jouzifine !

Mina Oualdlhadj
Philologue, Coordinatrice de projets sociaux en milieu multiculturel,
préface de Sam Touzani – Editions Clepsydre ISBN 978-2-9303-0416-8

Regard croisé entre Maghreb et Occident, entre colère et pardon.
Il regorge de doutes et d’espérances, d’émotions et d’autodérision.
L’une est née au Maroc, l’autre pas, l’une a des parents ouverts, l’autre pas.
L’une a fondé sa propre famille, l’autre pas.
Pourtant, Aïcha et Mimi pourraient être soeurs : amies depuis l’école, ces deux femmes d’origine marocaine ont grandi à Bruxelles et connu les déchirements des enfants tiraillés entre deux cultures.
Elles sont toutes deux passées de l’oued au Plat pays, du couscous au moules-frites, de l’Aid-el-Kebir à la Saint-Nicolas et au Père Noël, et de l’intransigeante paternelle à la lutte pour l’émancipation des filles…

Advertisements