Israël : disparition de Shulamit Aloni, pasionaria de la laïcité

Article paru le 27 janvier 2014, écrit par Nathalie Hamou sur ‘Fait-Religieux.com’.

L’anecdote, qui remonte à l’été 1992, est restée célèbre. Alors qu’elle vient d’obtenir le portefeuille de l’éducation au sein du gouvernement d’Yitzhak Rabin, Shulamit Aloni déclenche les foudres du camp religieux. La raison : connue pour son franc-parler, la pasionaria de la gauche radicale est accusée de profaner le judaïsme pour avoir organisé des réunions dans l’enceinte de restaurants non casher lors d’un déplacement officiel en Europe.

[…] Article complet de Nathalie Hamou sur ‘Fait-Religieux.com’

Advertisements