26e colloque de la laïcité – Bruxelles 8 mars 2014

faml_colloque26_1403

Le Centre d’Action Laïque a le plaisir de vous inviter au 26e colloque de la laïcité, organisé par la Fédération des Amis de la Morale Laïque, le samedi 8 mars 2014 de 9h30 à 17h, au Château du Karreveld, Avenue Jean de la Hoese 3, 1080 Bruxelles.

Quelle est la « bonne attitude » laïque à adopter face aux intégrismes pour favoriser les convergences démocratiques, construire un espace de libertés, de respect mutuel et sauvegarder le principe de séparation des Eglises et de l’Etat ? Est l’une des nombreuses questions à laquelle les intervenants tenteront de répondre au cours de la journée.

Inscriptions et renseignements : http://www.faml.be
Tél: 02/476.92.83 – 02/627.68.11
Email : secretariat@faml.be – cal@laicite.net

-[ Infos pratiques ::: Programme 2014 -]-

Le monde contemporain est riche d’événements considérables, porteurs de transformations spectaculaires mais aussi d’effroyables catastrophes. Il reste cependant que sur la moyenne durée, le « retour du religieux », comme on le nomme habituellement, est assurément un des phénomènes les plus marquants, les plus conséquents et les plus incertains aussi. Les religions inquiètent, les religions étonnent par leur force de mobilisation, par leur potentiel liberticide et le discours fondamentaliste tire aisément partie des symboles religieux et de leur potentiel résiduel au sein de la société pour introduire leur vue, pour radicaliser les auditoires, pour rallier des militants à leur cause et pour influer les politiques publiques en y introduisant un vocabulaire et un symbolisme qui touche souvent ceux qui se sentent déshérités, frustrés par les tendances actuelles qui prévalent au sein d’une société mondialisée, globalisée.

Cette situation, comme l’explique Amin Maalouf, tient moins à la « guerre des civilisations » qu’à l’ « épuisement simultané des civilisations »; l’humanité ayant atteint en quelque sorte son « seuil d’incompétence morale ». A l’âge des clivages idéologiques qui suscitaient le débat, succède celui des clivages identitaires et religieux où il n’y a plus de débat.

Contrairement à ce qu’on pense, ce retour n’est pas circonscrit à une seule religion, à savoir l’Islam, mais caractérise aussi les autres monothéismes, juif et chrétien. Ceci justifie plus que jamais une approche comparative – que nous entendons mener dans le cadre de ce colloque -, susceptible de dégager des similitudes et les différences entre les cas.

Concernant la laïcité, qui aurait imaginé il y a une vingtaine d’année, qu’elle serait associée d’une manière ou d’une autre aux mots « intégrisme » ou « extrémisme politique ». La laïcité doit faire face aujourd’hui à un double danger : d’une part externe, consistant en la récupération, sans vergogne, de ses thèses par l’extrême droite et divers groupuscules identitaires, nationalistes et d’autre part interne s’agissant de certains de ses proches sympathisants, des rabiques, des bouffeurs de curés, devenus, parfois, bouffeurs d’imams ainsi que les inconditionnels de la « virginité laïque » à la française qui tentent avec une obstination certaine d’assimiler le mouvement laïque à une église de plus et mettre ses valeurs, son action, ses combats en opposition avec la défense de la laïcité politique, la défense des libertés, de la liberté !

Aussi, sous le titre « laïcités et intégrismes », la Fédération des Amis de la Morale Laïque (FAML) et le Centre d’Action Laïque (CAL) souhaiteraient-ils aborder la problématique générale suivante : la « bonne attitude » laïque, et des autres convictions, par rapport aux intégrismes afin de favoriser les convergences démocratiques, de construire un espace de liberté, de respect mutuel et la sauvegarde du principe de séparation des Églises et de l’État.

Nous suggérons dans ce cadre de rassembler des experts qui peuvent éclairer l’assistance sur la nature exacte des intégrismes et des extrémismes et leur ampleur au sein des différentes religions, avec en point de mire les questions : Comment la situation va-t-elle évoluer ? Que faut-il faire ? Que peut-on faire ?

-[- 26e colloque de la laïcité ::: Infos pratiques ::: Programme 2014 -]-

Advertisements