Un plan de communication 2015-2019 pour « Reconnecter l’Europe à ses citoyens »

Committee of the Regions

Après le choc des élections européennes et en ce début de la nouvelle mandature du Parlement européen, le Comité des Régions de l’UE propose aux autres institutions de l’Union de conjuguer leurs politiques et leurs moyens de communication pour reconnecter les citoyens au projet et à l’idéal européens.

Ce projet de Plan de communication 2015-2019 a été présenté dans un Avis d’initiative élaboré par Christophe Rouillon (FR/PSE), Maire de Coulaines et Vice-président de l’Association des Maires de France en charge de l’Europe, à la réunion de la Commission CIVEX du Comité des Régions, à Brindisi (Italie), le 22 septembre.

Le Plan proposé met les régions, les villes, les médias locaux et nationaux au cœur d’un dispositif de communication résolument décentralisé et bâti en partenariat avec les institutions européennes et les Etats membres. Le but n’est pas de répandre la bonne parole depuis Bruxelles mais au contraire de provoquer un débat participatif avec les citoyens sur leurs attentes envers l’Europe.

Lors de la réunion de la Commission de la citoyenneté, de la gouvernance, des affaires institutionnelles et extérieures (CIVEX) du Comité des Régions, le rapporteur Christophe Rouillon a confié: "Il ne faut pas se voiler la face : les dernières élections européennes interpellent et confirment la défiance de nos concitoyens envers la politique en général. La montée des votes eurosceptiques (plus de 100 députés au Parlement européen) et un taux d’abstention historiquement élevé constituent un sévère avertissement dont il faut rapidement tirer les conséquences. Il est de la responsabilité des institutions européennes de proposer une voie nouvelle pour communiquer sur le projet européen, mais cette voie doit s’étendre à tous les échelons de nos territoires des 100 000 communes et régions d’Europe".

Le Plan 2014-2019 "Reconnecter l’Europe avec ses citoyens" fixe des objectifs concrets et mesurables: il propose notamment de parvenir, d’ici les prochaines élections européennes de 2019, à ce qu’une majorité de citoyens européens interrogés estime dans les enquêtes Eurobaromètre que "leur voix compte en Europe", qu’ils "comprennent les principaux processus de décision et les grandes politiques de l’UE", qu’ils sont "bien informés sur les questions européennes" et qu’ils ont une image positive de l’UE".

Le Comité des Régions recommande l’élaboration de nouveaux modèles pour le cofinancement des stratégies de communication de l’UE et la conclusion de partenariats stratégiques budgétisés entre les représentations de la Commission et les autorités régionales et locales.

En particulier, il propose que 20 % du budget de communication de l’UE soit décentralisé au niveau national et local, notamment vers les Centres d’information "Europe Direct" – Maisons de l’Europe et les médias locaux/nationaux afin qu’ils touchent le public le plus large possible.

Autres projets avancés, celui d’organiser chaque année "500 "Dialogues citoyens"dans les régions et les villes de l’ensemble du territoire de l’Europe, en partenariat avec le Parlement européen et la Commission, ainsi que de demander que chaque région d’Europe soit visitée au moins une fois par an par un Commissaire européen.

Le Plan propose en outre de rassembler d’ici 2019 au moins 5000 municipalités, villes et régions se déclarant «Amies de l’Europe» afin de mobiliser et assister les responsables de la communication dans les États membres.

Selon Christophe Rouillon, "Ce Plan doit à la fois stimuler un «Récit de l’Europe», une réflexion dans l’opinion publique européenne sur les fondamentaux historiques, culturels, philosophiques et sociologiques de l’intégration européenne, et dans le même temps assurer une communication par la preuve des effets concrets des politiques européenne sur la vie des citoyens."

Le Plan de communication sera présenté et débattu lors de la 5ème édition d’Europcom qui réunira à Bruxelles les 15-16 octobre prochains quelques 700 communicateurs publics sur le thème "Imaginer l’Europe".

Informations complémentaires:

Contact:
Nathalie Vandelle
Tel. +32 2 282 24 99

Source: Comité des Régions

Advertisements